3 mai 1816 : fondation de la Congrégation de la Sainte Famille avec trois amies Marie Boutaric, Eléonore Dutriac et Ursule Delbreil.

1820 : début d’une trentaine d’années de « nuit de la Foi » et aussi de souffrances physiques.

8 septembre 1820 : profession perpétuelle d’Emilie.

29 août 1822 : Emile se rend à Aubin pour fonder la première communauté hors Villefranche

4 juillet 1827 : Emilie lègue tous ses biens à la Congrégation

Septembre 1834 : Emilie séjourne un mois à Lassouts pour fonder sa première communauté en milieu rural, début du développement de la Congrégation

Novembre 1835 : mort de l’abbé Marty

1841 : l’abbé Pierre Marie Fabre devient le confesseur d’Emilie.

1848 : portrait d’Émilie par Veauchelet

1850 : testament d’Emilie, fin de la « Nuit de la foi »

19 septembre 1852 : mort d’Emilie de Rodat

9 juin 1940 : béatification de Sainte Emilie

23 avril 1950 : canonisation de Sainte Emilie

Pour en savoir plus :
Histoire des Sœurs de la Sainte Famille, Père Henri de Gensac, tome 1
Lettres de Mgr Marty, recueil de 2011
Emilie, un chemin pour demain, Jean Pierre Poma, 2017
La Bienheureuse Emilie de Rodat : sa Béatification. Les Journées de Villefranche 1941
Gloire à Sainte Emilie de Rodat : Petit Bulletin de la Sainte Famille ; 1951