1805 : Emilie s’installe à la Maison Saint Cyr, elle choisit l’abbé Marty comme directeur de conscience

1806 : Emilie devient institutrice à la Maison Saint Cyr

1809 : expériences sans suites d’engagement religieux chez les Sœurs de Nevers à Figeac et chez les Sœurs de la Congrégation des Sacrés-Cœurs de Picpus à Cahors.

1812 : expérience sans suites à la Maison de la Miséricorde à Moissac.

1815 : « révélation » à Emilie de sa mission ecclésiale : « je serai l’institutrice des pauvres… »

30 avril 1816 : installation dans la maison Alric, ouverture d’une classe gratuite