Sainte Famille Villefranche

 

La Maison-Mère de la Sainte Famille, située au cœur de la Bastide de Villefranche de Rouergue est le lieu des commencements de la Congrégation depuis sa fondation en 1816, et un lieu de référence pour toutes les Sœurs des maisons secondaires.
Effectivement, à la Maison-Mère, les sœurs peuvent non seulement mettre leurs pas dans ceux de la Fondatrice mais aussi puiser à l’essentiel de son Charisme, à savoir cette proximité amoureuse avec le Seigneur qui, loin de les détourner du monde, les renverra à leurs frères. La clôture est pour Sainte Émilie, le moyen privilégié de vivre cette intimité profonde avec Dieu.

Après le Concile Vatican II, la clôture ayant été supprimée, la Maison-Mère est appelée à témoigner, d’une manière visible, de la dimension contemplative de notre Charisme auprès de toutes les sœurs de la congrégation.

En 2009, elle devient « Communauté internationale » avec un Projet communautaire adapté à la nouvelle situation.

En 2018, la Communauté compte deux sœurs Espagnoles, deux Suisses, une Brésilienne, une Ivoirienne, et trois Françaises. Ensemble, elles poursuivent cette même mission, chacune selon ses compétences.

La Maison-Mère est :

Lieu de mémoire de la Congrégation

Conscientes que la Maison-Mère est le lieu de mémoire de l’esprit de notre Fondatrice, les sœurs désirent vivre dans la foi, la confiance et l’abandon à la Providence, la mission qui leur est confiée.
Elles ont à cœur de s’imprégner toujours plus du charisme de Sainte Émilie et d’en témoigner.

Lieu d’actualisation du Charisme

La Communauté cherche à puiser toujours plus à la source inspiratrice de la Congrégation pour grandir ensemble comme sœurs de la Sainte Famille et témoigner d’un Dieu d’amour dans le monde d’aujourd’hui (Cf Chapitre Général 2011).

Lieu de ressourcement spirituel

« Que chacune de nos maisons soit à l’image de celle de Nazareth (cf Sainte Emilie) et de celle de Béthanie ». (Jn 12, 1-11)
La communauté reçoit les sœurs de France ou d’autres pays et différents groupes ou personnes isolées souhaitant vivre un temps de retraite, de récollection, d’accompagnement personnel, ou prendre du temps pour prier et réfléchir.
Les « Laïcs Sainte Famille » qui se nourrissent de la spiritualité de Ste Emilie, bénéficient toujours d’une place privilégiée.

Lieu d’accueil, d’écoute et de rencontre

La communauté assure des permanences d’accueil tout au long de la semaine.
Elle voudrait être artisan d’unité, de communion, de réconfort par une écoute vraie, un « a priori favorable » pour tous ceux qui frappent à leur porte.

Sœurs de la Sainte Famille
Lieu d’expérience internationale

Sœurs de la Sainte Famille, dans la vie communautaire de chaque jour, lors des Chapitres Généraux ou de Conseils de Congrégation, lors des sessions diverses, des temps de retraites et de formation, les sœurs apprennent à s’accueillir dans leur diversité de culture et de langue et à s’enrichir de leurs différences.

Lieu d’insertion dans l’Église locale

Des membres de la communauté sont présents à différents mouvements ou activités de la Paroisse.
Dans ses missions diverses avec d’autres les sœurs veulent témoigner du soin particulier que l’Eglise doit porter aux plus « petits »

« Attentives à découvrir la volonté de Dieu à travers les réalités quotidiennes, nous cherchons en communion fraternelle les réponse à apporter aux appels du Christ et de l’Eglise dans la tradition vivante de l’Institut. » (Cst 55)