Durant ce temps si étrange… prenons le temps de revisiter ce que Sainte Emilie nous dit au sujet de l’Eucharistie…

Invités à vivre autrement notre Communion au Corps et Sang du Christ… en portant dans notre prière tous les corps de métiers au service de la lutte contre la pandémie dans les hôpitaux, les entreprises, les services de proximités , sur les routes….en offrant notre confinement pour  la protection de tous nos frères et sœurs en humanité…en gardant le contact avec ceux que nous aimons…. en nous souciant des besoins des uns et des autres…

Relisons ce que nous dit Sainte Emilie et remplacons Eucharistie par Prière… et laissons nous porter par son Amour pour les plus petits :

« Faites en sorte que chaque communion vous avance dans la sainte amitié de Dieu,…»

Ste Emilie de Rodat 

Sainte Emilie, dans ta marche vers Dieu, l’Eucharistie a suscité en toi confiance, abandon, joie et action de grâces. Obtiens-nous la grâce de l’aimer comme toi, de mener une vie toute donnée à Dieu dans le service de nos frères.

Aide-nous Sainte Emilie en cette période ou nous sommes confinés, nous ne pouvons participer à la messe, période où se vit la « communion spirituelle » accorde nous  de  renforcer notre cœur à cœur avec Celui qui a été Feu, Source et Nourriture durant ta vie et à vivre dans l’action de grâces pour tous les dons reçus.

L’EUCHARISTIE EST UN FEU QUI RÉCHAUFFE

On ne s’approche jamais du feu sans en être réchauffé, du moins un peu ». (Lettre à une sœur qui s’éloignait de la communion)

L’EUCHARISTIE est une SOURCE 

Mettons-nous en état, par notre recueillement de boire à longs traits à cette SOURCE délicieuse »   (Lettre aux Sœurs d’Aubin)

L’EUCHARISTIE est une NOURRITURE qui rassasie

« Aimons à penser à cette divine NOURRITURE dont il plaît à l’infinie-bonté de Dieu de nous rassasier, si souvent, et faisons la communion avec toute la ferveur qu’il nous sera possible » (Lettre aux Sœurs d’Aubin)