Sur les pas de Sainte Émile

Au temps de la Révolution, il fallait abandonner toute pratique religieuse, mais les habitants du château de Druelle, fidèles à leurs convictions religieuses portèrent le bébé Emilie sur les Fonts Baptismaux, dès le lendemain de sa naissance, malgré les risques encourus.

Voici ce que nous dit Emilie elle-même :
« J’ai été baptisée le lendemain de ma naissance, dans l’église de St Martin de Limouze. Guillaume de Rodat, mon grand-père, a été mon parrain et Marie-Marguerite de Pomairols, ma grand-mère, fut ma marraine… »

 

Bas relief représentant le château, le baptême, sa conversion.
Statue réalisée par Soeur Mercedes, Bénédictine à Dourgne, en l’année du Bicentenaire de la Ste Famille