Fresque de la crypte par Jacques Bringuier

Une fresque murale de Maître Jacques Bringuier, serrée par des arceaux en ogives, illustre la Foi, l’Espérance et la Charité. Elle est composée en bleu, rouge et jaune sur un dessin très sobre. « Cette glorification de la Mère Emilie nous est apparue ardente comme du feu : telle était l’âme de notre Sainte » écrivait un journal local en octobre 1957.

Cette crypte abrite à la fois la châsse, le tombeau, la statue de Sainte Emilie sculptée  par Denys Puech, ainsi que les restes de notre Fondateur, le Père Antoine Marty.

Châsse de Sainte Émilie de Rodat
Tombeau de Sainte Émilie
Statue de Sainte Emilie sculptée par Denys Puech

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lumière qui éclaire la châsse en bois précieux s’ajoute à celle des cierges qui brûlent sans cesse. Divers écussons dont ceux  des familles de Rodat et  de Pomairols en décorent  la  partie inférieure.

Cette crypte, « havre de pénombre bleutée » favorise le recueillement et la prière. Les pèlerins aiment son  atmosphère empreinte de spiritualité. Aussi, s’y succèdent-ils à toute heure du jour

Vitrail

 

 

 

Un grand vitrail bleu ferme la crypte.

 

La crypte est accessible directement par la chapelle Sainte Emilie, sur la gauche.